GÉOPARC UNESCO DU M'GOUN

M'GOUN

GÉOPARC UNESCO DU M'GOUN

Couvrant une superficie estimée à plus de 5700 km², englobant 15 communes ( Azilal, Demnate, Tilougite, Zaouit Ahensal, Tabant, Ait M'Hamed, Ait Taguella, Agoudi N'Lkheir, Ait Abbas, Ait Boulli, Ait Blal, Sidi Boulkhelf, Tifni, Anergui Boutferda.), le Géoparc UNESCO du M'Goun,premier geoparc du Maroc, de l'afrique et du monde arabe, est situé au milieu de la chaîne du haut atlas central entre Béni Mellal au nord et la ligne de crête de l'lghil M'Goun au sud. Le Géoparc du M'Goun est un territoire protégé qui comprend un certain nombre de géosites d'un intérêt exceptionnel, mais aussi des lieux de valeurs écologiques, archéologiques, historiques et culturelles.

Le Géoparc est un acteur important pour de le développement socio-économique de la région. il y stimulera le développment du tourisme, en particulier le géotourisme, ce qui générera la creation d'entreprises locales, produisant ainsi de nouvelles sources de revenus pour la population.
Le Géoparc UNESCO du M'Goun a également une vocation éducative. il vise à proposer un programme pédagogique scientifique et environnemental.

QU'EST CE QU'UN GÉOPARC ?

Un GÉOPARC est un territoire comprenant un certain nombre de sites géologiques exceptionnels qui doivent faire partie d'une action intégrée de protection, d'éducation et de valorisation.
Un géoparc est aussi un lieu d’association de valeurs écologiques, archéologiques, historiques et culturelles qui devront être exploitées pour servir au développement économique et social durable de la région.

OBJECTIFS

1 CONSERVATION : Protection et conservation des sites géologiques en tant que patrimoine régional et/ou national.
2 EDUCATION : Transmission et sensibilisation du grand public aux connaissances géoscientifiques et environnementales(géosites, musées, expositions, conférences, ateliers, géoriums…).
3 GÉOTOURISME :
 pôle d’attraction de géo-écotourisme
 lieu de création d’emplois impliquées dans le géotourisme et les produits locaux illustratifs des identités régionales.

Ce concept, soutenu et parrainé par L'UNESCO devra répondre aux critères suivants :
 Préserver ce patrimoine pour les générations futures, en mettant en place un plan d'action précis et planifié.
 ‎Éduquer et former un large public par la vulgarisation des sciences de la terre et d'autres disciplines d'intérêt pour le Géoparc.
 ‎Gérer une signalétique simple et compréhensible.
 Être gérer par des structures émanant des communautés locales, la société civile et le secteur privé.
 Un géoparc doit être intégré au réseau mondial des géoparcs et permettre un échange d'expérience au plan international.

HAUT
WhatsApp WhatsApp us